Immo direct

Vers une année record des ventes de résidences seniors en bloc ?

Le secteur de l’immobilier des résidences seniors est de plus en plus, prisé par les investisseurs aussi bien particuliers qu’institutionnels. Ce constat est reflété sur les divers faits accessibles en ligne sur euodia.fr. Ce franc succès de ces résidences, est le résultat de nombreux faits. Non seulement, les autorisations d’ouverture sont de plus en plus difficiles à obtenir, mais la demande ne cesse pas d’augmenter. De ce fait, les gestionnaires français tendent à vouloir racheter une telle structure ou d’aller voir des zones de croissance hors du territoire. Ainsi, les résidences avec services pour les personnes âgées, sont de plus en plus prisées. Surtout que l’ouverture de ces résidences, n’est pas soumise à une autorisation.

Le secteur des résidences avec services pour personnes âgées

Ce secteur est dominé par quelques grandes têtes telles que Domitys, les Senioriales, … Cependant, cela n’empêche pas les autres grands investisseurs dans le secteur de l’immobilier en général, de s’y ruer. D’autres investisseurs font même jouer leur puissance pour rafler les parts fonciers les plus intéressantes en opportunités qu’en rentabilité. Dans la même optique de viser la rentabilité, les investisseurs ont aujourd’hui de plus en plus recours à la vente en bloc ou la vente en macro-lots. Cette nouvelle manière de vente, est une véritable aubaine pour les promoteurs gestionnaires. En effet, elle possède un double avantage : celui d’être soumise à des frais faibles de vente et de gestion locative, et d’être plus facile à liquider que des ventes par parcelles à des particuliers.

Dans la même foulée, Domitys a prévu de mettre sur le marché, à peu près la moitié de ses résidences en développement en faisant à des investisseurs institutionnels. Ainsi, environ 70 programmes vont être commercialisés. 30 sont encore en cours de conception si le reste est déjà prêt à être exploité. Rappelons que pour ce groupe, son chiffre d’affaires s’affiche dans les 200 millions d’euros, ce qui est le résultat de l’exploitation d’exactement 54 résidences avec services pour séniors. Cette exploitation n’a notons-le, pas encore duré plus de deux ans pour ces 54 structures d’hébergement avec services pour personnes âgées.

Exprimez vous !