Immo direct

Une résidence étudiante 4-étoiles à La Défense

Les études sont sacrées ! Ce ne sont pas les parents qui vont contredire ce fait. Ainsi, pour assurer que l’étudiant réussisse, il est essentiel de lui fournir tous les outils dont il a besoin pour mener à bien ses études. Il en est ainsi, de son environnement de travail et de repos. C’est sur cette constatation qu’une résidence étudiante à la pointe de tous ce qu’un étudiant a besoin, a été mise sur pied du côté de la Défense, à Puteaux. Cependant, il faut savoir que le loyer n’y est pas donné au premier venu.

Une résidence estudiantine qui a tout pour plaire

Tous les étudiants qui auront la chance d’habiter dans la nouvelle résidence Melon District à Puteaux, ne peuvent concrètement pas, se plaindre de leur qualité de vie ou se permettre de rater leurs études. Le confort y a été particulièrement soigné pur que l’étudiant y soit aussi à l’aise qu’il ne peut le permettre chez lui. Lancée récemment sur le marché, cette structure promet des prestations dignes d’un hôtel à 4 étoiles. Notons qu’elle possède 191 chambres et qu’elle s’étale sur une superficie de 6 500 m2.

Cette structure a été créée sur un principe plutôt simple. Chaque étudiant devra pouvoir vivre dans une ambiance agréable typiquement estudiantine tout en jouissant d’un confort digne des plus grands hôtels. Tous les points négatifs imputés la plupart du temps à la colocation, ont été ici éliminés. La structure s’articule suivant une structure dite en MelonFlats. Chacune de ces entités comporte 7 à 10 chambres avec un salon et une cuisine équipée. Ces deux dernières pièces sont communes pour chaque melonFlats. Un téléviseur à écran plat, une salle de bain privative, un bureau décorent chacune de ces chambres.

Certes, en partant faire ses études à l’université, on ne pense certainement pas à ce que sa chambre d’étudiant soit si classe et équipée. Les couleurs ont même été choisies avec soin pour donner plus e punch à l’étudiant qui y habite. Et pour que les étudiants n’aient pas à se casser la tête, à chercher une activité à faire lorsqu’ils sont désœuvrés, des espaces récréatives et d’autres relaxantes ont aussi été intégrés dans la structure globale.

Exprimez vous !