Immo direct

Location meublée : comment optimiser les effets de ce dispositif très avantageux

La location meublée est un investissement qui peut se révéler d’une grande rentabilité surtout si elle est bien étudiée. La valeur du revenu lmnp pouvant être espéré, est particulièrement séduisante. Il est toutefois, à rappeler que cet engagement peut être effectué sous le statut de LMP (loueur en meublé professionnel) ou sous celui de LMNP (loueur en meublé non professionnel).

Le statut de LMP

Ce statut est accordé aux investisseurs qui remplissent en simultané les quelques conditions suivantes. Un des membres du foyer fiscal que l’investisseur détient, est inscrit dans le registre du commerce. Cette inscription est faite sous la catégorie de loueur professionnel. Ce même investisseur devra percevoir des revenus locatifs nets d’impôts supérieurs ou égaux à 23 000 euros TTC. Et en dernière condition, ces revenus locatifs nets d’impôts devront aussi excéder la valeur de ses revenus professionnels nets issus du foyer fiscal en question. De ce fait, il semble que les travailleurs peinent à accéder à ce statut. Ce dernier permet de jouir de nombreux avantages fiscaux dont :

- Le report du déficit BIC sur la tranche imposable du revenu global de l’investisseur. Ceci est un avantage non négligeable vu que le loueur en meublé non professionnel ne peut prétendre à cet avantage-ci que sur les revenus BIC des dix dernières années.
- Le LMP sera exonéré totalement d’impôt sur le revenu et des charges sociales portant sur les plus-values obtenues lors d’une vente du bien exploité. Cependant, il sera assujetti aux charges sociales portant sur la valeur des amortissements retranchés. De l’autre côté, le LMNP ne pourra prétendre à cette défiscalisation totale qu’après une possession de 30 année au oins de son habitation, mais il ne sera pas du tout dégagé de ses charges sociales.
- Le LMP est soumise au RSI, mais il jouit d’une couverture sociale et d’uen assurance invalidité-décès et de prestations reliées à la retraite.
- Aucune imposition des revenus en relation avec la RSI, ne sera déboursée par cet investisseur en LMP. Les autres charges vont neutraliser les revenus pour déterminer la valeur de l’impôt sur le revenu et la avaleur des prélèvements sociaux.

Exprimez vous !