Immo direct

Immobilier : comment investir dans les maisons de retraite

L'investissement dans des résidences seniors avec services ou des Ehpad (établissements d'hébergement de personnes âgées dépendantes) permet de se procurer des revenus complémentaires, souvent bien utiles à la retraite. Parce que les loyers sont élevés, ces deux types d'investissement offrent généralement une rentabilité attractive: de 3,5 à 4,3 % brut en moyenne pour les résidences seniors et entre 4,4 et 5 % pour les Ehpad. Placer dans une résidence médicalisée ou un Ehpad peut donc être judicieux, à condition d’agir avec rigueur…

Veillez à la qualité de l’exploitant

Si le promoteur est important, le gestionnaire de l’Ehpad l’est tout autant. En effet, pour bénéficier des avantages fiscaux, l’investisseur doit s’engager à louer son bien pendant au moins neuf ans à l’exploitant et ce, dans le mois qui suit la date d’achèvement de la résidence pour les chambres acquises neuves ou en l’état futur d’achèvement (Vefa). Cette gestion clés en main, assortie d’un rendement connu dès le départ, est une sécurité, mais elle comporte aussi un risque, dans la mesure où le propriétaire a signé un contrat pour une longue période. C’est pourquoi il est important de signer un bail commercial avec un acteur de référence. Il est ainsi primordial de bien choisir l’opérateur de la résidence de services ou de l’Ehpad , en privilégiant les groupes solides et connus.

Les autres précautions à ne pas négliger

En matière d’investissement locatif, l’emplacement est le maître mot. Il est aussi indispensable de privilégier les biens situés dans les centres-villes (ou tout proches), plus faciles à louer. Pour trouver l’emplacement idéal, faites appel au service basque immobilier.
Ne payez pas la chambre trop chère ; la promesse d’un rendement annuel de 4 à 5% ou plus ne doit pas vous aveugler. Un logement dans un Ehpad, généralement une chambre meublée d’une vingtaine de mètres carrés avec lit médicalisé, salle de bains et toilettes séparées, est un bien immobilier dont le prix hors taxes varie de 115.000 à 275.000 euros. Et, pour un bien de cette nature, il est légitime de calculer le prix du mètre carré, qui n’est d’ailleurs jamais mis en avant par les commerciaux

Vérifiez le statut de la résidence, les appellations foisonnent et peuvent parfois prêter à confusion. La maison de retraite est un terme générique qui englobe une variété d’établissements plus ou moins médicalisés selon les publics auxquels ils sont destinés. Et enfin méfiez vous des gestionnaires proposant des rendements trop élevés.

Exprimez vous !